Le Gong et le Naad

Pourquoi venir aux Bains de Gong des Medecin'Gong Players ?

Ce n'est pas seulement parce qu'ils maîtrisent l'art de la transformation vibratoire. C'est aussi en raison de la décadence actuelle de notre monde, du recul constant de l'énergie vitale et morale des humains, et du désordre énergétique induit pas un grand nombre de technologies. Oui, ça fait beaucoup d'obstacles...

Quant au Gong, son pouvoir semble parfois magique, bien que cela soit scientifiquement explicable. Yogi Bhajan disait que le Gong, lorsqu'il est bien joué, est le son de l'Univers. Carrément ! Ça semble un peu exagéré. Et pourtant... Qui n'a pas fait l'expérience de perdre les limites (illusoires) de son corps et de vibrer dans un champ cosmique sans infini lors d'un vrai Bain de Gong ? Qui n'a pas vu se réduire des douleurs anciennes et lancinantes de façon quasi-miraculeuse, et et parfois malgré de longs traitement médicamenteux inutiles ? Qui n'a pas trouvé spontanément lors d'un Bain de Gong les solutions à un problème vieux de plusieurs années et jamais résolu ? Qui n'a pas tout simplement découvert l'amour universel ?

On parle d'homéostasie concernant la régulation des phénomènes biologiques dans le corps humain et son maintien à un niveau de fonctionnement harmonieux en dépit de circonstances externes négatives ou déstabilisantes. Le projet d'un Bain de Gong est de restaurer cette capacité naturelle de l'humain. Mais pour nous (les MGP), cette fonction organique trouve son origine dans un processus vibratoire, lui-même issu d'une vibration plus fondamentale encore. "Tout est vibration", nous disent les Védas. Il s'agit bien de cela : du Naad (la vibration fondamentale) se déploie et se construit tout un processus vibratoire qui favorise et stimule notre fonction homéostatique. Les vibrations du gong restaurent donc notre propre instance vibratoire. Il s'ensuit que les atomes de nos cellules se mettent à fonctionner de façon optimale, engageant les cellules, les nerfs, les muscles et finalement tout le corps à faire de même. C'est le retour à une homéostasie globale, psychophysique. Qui ressent de la peur va la voir diminuer, qui ressent de la douleur va la voir s'effacer, qui est triste retrouve de l'allant, etc. Les expériences sont innombrables.

Quelle est la situation actuelle ? Il existe des obstacles assez difficiles à surmonter et qui occasionnent des dégradations profondes de notre "corps vibratoire" : les champs électromagnétiques dus aux antennes-relais, la wifi, les micro-ondes, les téléphones portables, les ordinateurs... Toutes ces vibrations (et c'est loin d'être exhaustif) impactent négativement notre propre champ vibratoire en générant des schémas délétères, au niveau énergétique, puis biologique, mental et comportemental y compris.

Cette vidéo n'est qu'un exemple parmi beaucoup d'autres qui montre comment une vibration quelconque organise une matière dispersée prenants alors des formes géométriques en relation avec la fréquence. Le timbre (la "coloration" de la fréquence) intervient aussi sur la génération des schémas. L'ordonnancement des sons s'appelle de la musique et induit des messages émotionnels. Le Gong (selon nous les MGP) n'induit aucun message car il n'y a pas d'ordonnancement, ce qui met le receveur en situation de se restaurer spontanément selon des schémas qui vont au-delà de sa personnalité toute relative.

Cela ne signifie pas qu'au cours d'un Bain de Gong vous allez vous transformer en Hulk ou en Ange ! Vous n'êtes pas de la matière dispersée comme des grains de sable, mais peut-être de la matière relativement déstructurée ou perturbée. De plus, le Gong n'est pas de la musique, c'est-à-dire que rien n'est induit par quelque agencement que ce soit mais seulement "proposé" à travers l'immense richesse vibratoire de nos gongs spécialisés. Il s'agit donc d'aider les particules de votre être, les atomes, les cellules, etc. en les invitant à se caler de façon fonctionnelle sur la fréquence fondamentale qui anime et crée constamment cet être-là. Bien entendu, la restauration de cette structure originelle s'opère dans la limite de votre capacité de résilience et celle de votre karma. Pour autant, tous les processus d'autoguérison sont activés ou réactivés. Et n'oublions pas que cela porte autant sur le corps que sur l'esprit car ce que nous apprend le monde de l'énergie vibratoire est qu'il n'existe pas de réelle différence entre le corps et l'esprit sinon que l'un se voit et l'autre pas (et réciproquement d'ailleurs !)

A l'ère des nano-particules et de la 5G, chaque être humain se trouve en danger de dégénérescence. Quand votre corps sera saturé de nano-particules de plus en plus "intelligentes" et coopératives entre elles, voire auto-reproductibles, les instances qui maîtriseront parfaitement des technologies comme la 5G (et 6G déjà en développement) et autres joyeusetés pourra faire de vous ce qu'il voudra. Absolument tout ! Ces dernières décennies, l'être humain est passé du statut d'une créature autonome à celui de marchandise. Aujourd'hui, il s'en faut de peu que son corps ne lui appartienne légalement plus. Dans la plupart des pays, et en France pour sûr, les lois vont désormais dans cette direction.

Mais pour l'instant, il s'agit de surmonter les "catastrophes vibratoires" qui en sont encore au stade embryonnaire. C'est important dans le sens où cette survivance peut restaurer en chacun son sentiment de souveraineté en tant qu'être humain, de façon objective et non juste idéologique. Le moyen essentiel de lutter contre ces attaques vibratoires qui confinent et rétrécissent le champ magnétique personnel jusqu'à le faire presque disparaître, est de développer à partir de votre cœur (au sens propre et figuré) une énergie d'amour supérieure en terme de rayonnement, de force, et d'inclusivité. C'est la base ! "Rayonner" est réellement possible et il n'existe pas de machine pour cela. C'est un privilège personnel, intime, inviolable. L'être humain est extraordinaire, il détient à l'instar du Gong le pouvoir de l'Univers, à condition de comprendre et accepter le fait que son corps physique n'est qu'une simple image momentanée émise par le déploiement du Naad. Au-delà de toute manifestation individualisée, le Naad est la vibration de la Clarté Fondamentale de l'esprit, toujours pure et inaltérable, apparemment secrète mais disponible pourtant.

Il y a donc un "travail" personnel que chacun devrait accomplir : celui de retourner à cette source, peu importe les méthodes envisagées. C'est le principe de base la résilience totale et je dirais même de l'invincibilité.

A cet égard, le Gong vous offre l'opportunité d'amorcer ce retour à la source car il met tout le corps, os, moelle, muscles, nerfs et cerveau en frémissements extatiques réorganisant son fonctionnement fondamental. Lorsque le Gong est bien joué, vous ressentez le délassement, la détente, et l'ouverture de votre cœur. Et cela passe le plus souvent par une phase difficile semblable à celle de l'infirme sur le point de guérir et qui doit soudain consentir à lâcher ses béquilles. On endure la confrontation dans la mesure de sa conscience d'une libération à venir. Et cela est terriblement d'actualité !

Au prochain Bain de Gong, soyez attentives à vos ressentis, vos visions, vos pensées (quand il y en a) car toutes ces expériences sont des Guides. Aucune d'elles n'est fausse, fantaisiste ou aléatoire. Il y a un chemin... Dans le Tantra, on dit que tout est vrai, tout est déjà là. Chacun cherche la Vérité, la Liberté, l’Éveil, l'Amour. Bien, bien... Mais qui pense à juste ouvrir un œil, une oreille, un cœur sur "Ce-Qui-Est"?.

Comme c'est étrange.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *