Striptease Gong

Gong se dévoilePour nous, les Medecin'Gong Players, le Gong est comme le Guru, mystérieux, difficile à suivre, mais apportant la lumière. C'est une histoire d'amour, une relation sensible et infiniment subtile

La star, c'est lui. Vibrant et lové dans le creux déluré d'une conscience au-delà, j'ignore "qui" tient la mailloche et comment elle virevolte en tous sens. Son chant, impénétrable mais pénétrant, s'élève en volutes tantôt suaves et tantôt pétillantes. Il t'enveloppe, te soulève et bien souvent te conduit au plus près de toi-même, vers l'essence de ton être.

Au repos, j'aime à le cacher et le vêtir des plus belles étoffes. Et parfois, il se dévoile un brin, comme furtivement s'expose la clarté de l'esprit au contemplateur de l'Insondable...

Vivement dimanche...

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *