Vaincre la peur

Toutes les peurs peuvent être surmontées. Mais il existe un niveau très profond qui, si nous ne le contactons pas, nous empêchera toujours de nous libérer des souffrances. Cette peur est masquées par des appréhensions moindres qui peuvent toutefois être terribles. Il s'agit de la "peur divine", celle de disparaître totalement de l'Univers, sans aucune chance d'en réchapper. En réalité, seul l'égo connaît cette peur et la maintient. Vous n'avez rien à craindre puisque vous n'existez tout simplement pas ! Dieu s'amuse en vous. Vous êtes Dieu s'amusant au cœur de sa propre Maya !

Instructions pour le receveur

Posture de Vajrasana, les ischions sont derrière les talons. Les bras en Sat Kriya (voir croquis). On tire les index vers le haut, les épaules vers le bas. Si vous êtes exempt-e de prises de drogues et/ou médicaments anxiolytique, tenez les mains jointes  avec les mêmes consignes que précédemment. Tirez le menton vers l'arrière sur une ligne horizontale. Regard à la racine du nez. Respiration du feu, puissante. 3 minutes.

Puis inspirez et commencez une respiration contrôlée longue et profonde. L'expiration dure le double de temps de l'inspiration. Pour terminer, inspirez, tenez aussi longtemps que possible, puis expirez, déposez les mains et détendez-vous. Enfin, installez-vous dans la posture du bébé et laissez-vous aller dans l'espace sonore du Gong. 3 minutes.

Pendant la vibration du Gong, il est possible de recommencer la respiration du feu pendant une ou deux minutes, toujours dans la posture du bébé.

 

 

Instructions pour le Medecin'Gong Player

Avant la séance, faites boire aux participants un Golden Milk arrosé de sirop de riz. Puis, une fois les exercices accomplis, jouez le schéma "une relaxation" (page 6 du manuel M2). Le passage de "confrontation" doit être très puissant (8/10). 23 minutes.

Commentaires

Le Gong est le seul instrument humain capable de vaincre la peur. Il intervient à tous les niveaux de l'être, et si la personne contacte sa "peur fondamentale" et que le son du Gong la combat, elle peut entrer dans un champ de conscience infini. En-deça de cette expérience, les peurs secondaires seront éliminées de toutes façons. Vous devez inviter les personnes à ne pas recréer les processus d'appréhension dont elles se sont libérées. Le système nerveux étant équilibré grâce à cette session, il le restera de façon durable dans la mesure de cette application à accepter cette libération.

Ici, la partie inférieure du Gong est Akshobya (Absence-de-Crainte) et la partie supérieure est Amithaba (Lumière-Infinie). Les deux énergies se mêlent intimement au centre. L'état de non-peur ouvre la Connaissance Transcendante qui à son tour efface toute peur...

Good vibes !

Navjeet

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *